L’Inde, une destination pour faire de la randonnée ou du trekking

L’Inde, une destination pour faire de la randonnée ou du trekking

30 juin 2021 0 Par admin

L’Inde est un pays très vaste. Ceux qui aiment les grands espaces choisiront cette destination. Des randonnées en famille peuvent être organisées dans certaines régions du pays. Quant aux trekkeurs expérimentés, ils peuvent essayer la Grande Traversée du Zanskar (GTZ). Ce circuit est une référence dans le monde du trekking.

Un peu de géographie pour vous donner une idée sur le pays

L’Inde est un pays continent. Son territoire est un véritable terrain de jeu pour ceux qui aiment les grands espaces. Il est une destination de choix pour les amateurs de randonnées et de trekking. Ces très hautes montagnes enneigées sont destinées aux trekkeurs avertis. Tandis que ses collines, ses plaines et ses plateaux sont propices pour des randonnées en famille. L’Inde se trouve sur la partie sud de la chaîne himalayenne. Son territoire est divisé en plusieurs ensembles géographiques. Ils sont à choisir selon le type de séjour que vous souhaitez faire. L’Inde du Nord est constituée par la chaîne montagneuse de l’Himalaya. Elle s’étend sur 2 400 km. Une partie du pays se trouve au sud de l’Himalaya. Elle est composée par des plaines et des plateaux. Quant au sud du pays, cette région est formée par le plateau de Deccan d’une altitude entre 610 à 2 440 m.

La meilleure saison pour partir en Inde pour faire du trek

L’Inde est un pays très vaste et son climat est très varié. Quatre saisons se distinguent. L’hiver est observé entre janvier et février. L’été s’étale entre mars et mai. Pour la période de forte pluie, la mousson arrive en juin et ne s’arrête qu’en septembre. Pour l’automne, il est entre octobre et décembre. L’hiver est le meilleur moment pour faire du trek. Les montagnes du Ladakh et du Zanskar peuvent être visitées de juin à septembre. Par contre, si vous voulez parcourir l’État du Sikkim en trek, l’automne est la meilleure saison. Il faut donc prévoir un circuit en inde entre octobre et avril. Pour l’État de Rajasthan, il faut privilégier un séjour entre septembre à mars. Quant à l’Inde du Sud, les trekkeurs auront à privilégier un voyage entre septembre et avril.

Une randonnée pour découvrir le sud de l’Inde avec les enfants

La partie Sud de l’Inde est idéale pour diverses activités incontournables avec les enfants comme la randonnée. Petits et grands auront de quoi s’émerveiller pendant les balades. L’État de Rajasthan est le plus demandé. C’est une région qui possède un charme que vous ne retrouverez nulle part ailleurs. Elle est colorée, exotique et surtout elle abrite le Taj Mahal. La visite de ce site sera sans doute le clou de votre randonnée. Surtout n’oubliez pas votre appareil photo. Une photo de famille avec ce monument emblématique comme fond sera sûrement fantastique. Le parc National de Ranthanbore est aussi une étape obligatoire lorsque vous visiter cette partie de l’Inde. Ce site se trouve à 15 km de la ville de Sawai Madhopur. Cet endroit est à parcourir avec un guide. Le but est de ne pas rater les merveilles que cache ce parc. Vous y observerez de tigres, des léopards et des ours.

Le nord de l’Inde, un haut lieu pour le trek

Pour les amateurs de trek, un séjour dans le nord de l’Inde s’apparente à un véritable pèlerinage. Pour un trekkeur, parcourir les contreforts de l’Himalaya indiens est à faire au moins une fois dans sa vie. Il existe plusieurs circuits qui permettent de partir en trek dans cette chaîne de montagnes. Toutefois, trois se détachent du lot. La Vallée de Markha qui se trouve dans la région du Ladakh est le premier trajet. Elle est surnommée le « Petit Tibet ». C’est un terrain se trouvant en haute altitude. Cette vallée est dotée d’un paysage à couper le souffle. Un autre circuit mène les trekkeurs vers l’est de l’Himalaya, plus précisément au pied du Kanchenjunga. C’est troisième montagne la plus haute du monde. Seuls, les plus expérimentés peuvent faire ce parcours. L’arrivée au sommet du Col de Goecha est un véritable exploit. Il est perché à 4 940 m d’altitude.

La Grande Traversée du Zanskar, une référence dans le monde du trek

Faire la grande traversée du Zanskar qui est appelée par les connaisseurs GTZ, est le Saint-Graal pour un trekkeur. Ce parcours est une référence. La difficulté du trajet et l’isolement de l’endroit font de ce parcours l’un des plus ardus au monde. Les trekkeurs auront à affronter une zone isolée et coupée du monde. Cette terre mythique n’est accessible que pendant 4 mois par an. En moyenne, les plus rapides effectuent la traversée en 18 jours. Ils auront à franchir 4 cols se trouvant à plus de 4 000 m d’altitude. Ce trajet nécessite une bonne condition physique. Une période d’acclimatation est d’ailleurs nécessaire avant de se lancer dans la conquête du Zanskar. L’été est la saison la plus optimale pour réussir, autrement dit entre mi-juin et fin septembre. Pour ce trek, rien ne doit être laissé au hasard, il faudra avoir tous les équipements nécessaires.