Visiter réellement le Chili, de ses racines à son âme

Visiter réellement le Chili, de ses racines à son âme

8 mai 2020 0 Par Stéphanie

Définir précisément la culture d’un pays se révèle ardu. En gros, il s’agit de son âme, de ce qui fait son identité. Il est très intéressant d’essayer de le cerner lors d’une visite. Le grand challenge des destinations à la fois touristique et culturelle comme le Chili est de concilier ces deux aspects.

Faire un tour des musées pour en apprivoiser les facettes

Ces monuments ont le lourd devoir de conserver le passé dans le présent pour la génération future. Voilà pourquoi ce sont les meilleurs emplacements pour se familiariser avec la culture d’un pays. Les musées reflètent les centres d’intérêt, l’histoire et les ambitions de leurs hôtes. Le Chili a décidé de rassembler les plus célèbres dans sa capitale : Santiago. Cela facilite les visites. Le musée des beaux-arts chilien fut un pionnier dans le genre en Amérique latine. Pour continuer dans le domaine du passé, celui historique national regroupe des éléments ayant existé sur plusieurs siècles. Ces vestiges sont le témoignage du vécu et de l’évolution du Chili. Comme le pays est aussi tourné vers le présent, le musée de la Solidarité de Salvador Allende concerne l’art moderne. Il réunit la plus importante collection de toute l’Amérique du Sud. D’autres bâtiments sur tous les thèmes attendent la venue des curieux.

Comprendre la dynamique sociale qui régit la vie des Chiliens

La notion la plus dominante est celle de la classe sociale. Les Chiliens de différentes fortunes ne se mélangent pas entre eux. Cela se ressent même dans le fait que certains tutoient des inconnus, et que ceux-ci les vouvoient au retour. Le touriste devra se contenter de vouvoyer les inconnus, et surtout les aînés. Cela évitera des incidents. Cependant, d’une manière générale, les Chiliens sont chaleureux et accueillants. Ils sont aussi très travailleurs. Beaucoup préfèrent inventer un emploi plutôt que de se contenter de faire la manche. L’état d’esprit à avoir avant de Partir chili est de prendre part à cet effort. Ainsi, nous conseillons de ne pas refuser une pièce au pompiste qui lave le pare-brise sans ordre. De même pour d’autres qui rendent de menus services pareils. Et surtout, il ne faut jamais hésiter à exprimer son contentement.

Apprendre et respecter les règles sociétales de base pour un séjour paisible

Ces règles tacites ou explicites définissent l’identité d’un peuple. Elles montrent ce qui importe aux habitants et régit ce qui les dégoûte. Il est important de les maîtriser. Ainsi, les Chiliens ne se font pas plus d’une bise pour se saluer. Par contre, les hommes préfèrent les accolades. En effet, avant de partir chili qui reste une société assez machiste, il faut savoir qu’être homosexuel y est difficile. Le pourboire se pratique dans le pays. Voici une astuce afin de déterminer à peu près le montant à donner. D’abord, il faut connaître le prix d’un café ou d’un paquet de cigarettes. Après, selon les services rendus, il suffira de donner plus ou moins que ce montant. Cela permet de rester dans une certaine moyenne. Par contre, dans certains restaurants, le prix à la carte est majoré de 10 % à la caisse. Ce petit surplus correspond au coût du service.